Archive pour la Catégorie 'Villes'

Québecadabra

La ville de Québec viserait le titre de Ville de Lumière: ça brille de mille feux aux quatre coins de la ville grâce au programme Québecadabra.

Place d’Youville, les marches du Palais Montcalm changent de couleur avec les pas des passants.

Québecadabra dans Villes dsc_0751-300x200

dsc_0754-300x200 dans Villes

dsc_0762-300x200

dsc_0764-200x300

dsc_0771-200x300

Particulièrement sympa, l’église Notre-Dame-des-Victoires, place Royale, se pare de motifs colorés définis par les détenteurs d’iPad et Ipod, grâce à une petite application. Les décors défilent sur la façade de la plus vieille église de pierre d’Amérique.

dsc_0776-200x300

dsc_0777-200x300

Dans notre Top Lumières, avant de rejoindre le petit Champlain et notre bon vieux traversier, on trouve aussi le labyrinthe « Fil d’Ariane » dans le parc Montmorency; tout simple mais bien pensé …

dsc_0766-300x200

Panorama

Si un jour de grand ciel bleu-belle lumière (tellement fréquents ici, je ne m’en lasse pas), vous ne savez pas quoi faire, avec l’envie de bouger sans trop se bouger, j’ai ce qu’il vous faut : l’Observatoire. On a testé pour vous, ça vaut le détour, ce n’est pas cher et il y en a pour tous les goûts !

Pour les amateurs de photos, les points de vue sur la ville de Québec sont à couper le souffle. Même si votre talent n’atteint pas encore le niveau de vos ambitions, vous allez avoir des clichés dignes de National Geographic en veux-tu en voilà. Imaginez seulement ! Situé derrière le Parlement, l’Observatoire domine la ville du haut du 31ème étage, avec des baies vitrées donnant sur les 4 coins de la ville. La vieille ville, le château Frontenac, Le quartier Saint-Roch, Grande-Allée, toute la ville s’étale à vos pieds, c’est magique. L’idéal est d’y aller l’après-midi, pour voir la ville bien éclairée, puis peu à peu voir la nuit tomber et les illuminations prendre le relais …

Panorama  dans Villes DSC_8724-300x200

DSC_8703-300x200 dans Villes

DSC_8727-300x200

Pour les amateurs de Québec, ceux qui se targuent de connaitre la ville comme le fond de leur poche, le jeu consistera à retrouver les rues et monuments vus d’en haut.

Pour les plus intellos, des panneaux interactifs de toutes sortes, très bien faits, vous livrent histoires et anecdotes sur les monuments, moments d’histoires ou personnages importants.

Pour les plus jeunes, c’est munis d’une grille de questions et d’un crayon que la visite se fera. Un quiz plutôt bien fait les oblige sans en avoir l’air à passer au travers de toute l’exposition.

Si dans une autre vie je deviens organisatrice de voyages sur Québec, je ferai de cet Observatoire de Ville un passage obligé de mes touristes, c’est dit !

 

le Royaume de Tôle

Pas loin du port de Québec, quand vous vous dirigez vers le quartier Saint-Roch direction le boulevard Jean Charest Est, se trouve un noeud routier avec des ponts qui s’entrecroisent. Un coin qui n’aurait pas besoin de grand chose pour paraitre glauque, si ce n’est que les peintures qui ornent les jambes des ponts sont très belles.

Et que le site n’est pas si anodin ! C’était déjà là qu’avait eu lieu cet hiver un championnat du monde de snowboard. Et c’est à nouveau là que convergent chaque soir -sauf le dimanche et lundi soir- depuis la fin du mois de juin des centaines de spectateurs pour assister au spectacle gratuit (bon , payé par la ville, donc parles contribuables …) imaginé et interprété par le Cirque du Soleil.

Les portes n’ouvrent que 30 minutes avant le début de la représentation, mais mieux vaut venir à l’avance : c’est la ruée vers les bonnes places, pas de répis pour les lents ! Pour notre part, on était là vers 19H35 pour un ouverture de portes à 20H30, c’était presque trop tard, mais ça l’a fait, comme on dit !
Et tant mieux, car même bien placés comme on l’était, on n’a pas eu assez de nos deux yeux pour tout voir ! Rien que les costumes valent le coup d’oeil, à la fois beaux et totalement loufoques; les maquillages également (et les artistes se prêtent au jeu des photos avec un humour incroyable, multipliant les mimiques !

Le décor, également, n’a plus rien à voir un chapiteau de cirque, utilisant totalement le côté urbain tendance industriel (avec des conteneurs par exemple) du site de façon très réussie.

Et surtout, je ne vous raconte même pas cet enchainement de pirouettes, de sauts et de voltige, de jonglerie et tutti quanti pendant une heure, de la folie ! C’est que les nobles offrent un spectacle à leur empereur, le tout rythmé par la belle voix « elfique » d’une chanteuse douée accompagnée d’un musicien magistral également.

Bon, je vous accorde que quelques photos ou vidéos n’auraient pas été de trop (vous en trouverez plein sur youtube), mais la nuit, le rendu de mon humble appareil n’aurait pas été top, et quand il y a tant et tant de choses à admirer, je l’oublie au fond du sac !

 

c’est la fête au village !

Je n’étais jamais venue à Québec en juillet … et je ne connaissais donc rien de l’esprit de fête qui aura régné sur la ville durant tout le mois, grâce en grande partie au Festival d’été qui s’achève ce week end.

Pas seulement grâce au Festival, ceci dit : une troupe du Cirque du Soleil s’est installée sous les ponts, dans le quartier Saint-Roch, et fait ses représentations (gratuites !) tous les soirs d’été à partir de 21H30 … je passe devant tous les jours, et je n’ai même pas encore pris le temps d’en profiter, les jours passent trop vite ! Mais c’est écrit dans le programme estival familial, qu’on se le dise ! Il parait d’ailleurs que c’est un incontournable de l’été québécois … qui coûte un peu cher au contribuable, alors il faut en profiter !

Sur le port, le Moulin à Images a lancé le 28 juin sa première représentation, gratuite elle aussi, et c’est comme ça tous les soirs jusqu’à la fin de l’été : des images accompagnées de sons et lumières sont projetées sur les énormes silos à grain du vieux-port, c’est gratuit aussi. L’histoire de la ville assis sur l’herbe près de c’ bon vieux Saint-Laurent, c’est pas pire, comme on dit ici !

Dans quelques jours (du 23 juillet au 10 août plus précisément), ce sont les feux d’artifices de Grands-Feux-Lotos-Québec qui vont nous exploser les pupilles et les tympans :  nouvelle édition de cette incroyable compétition internationale de feux d’artifices, m’sieurs ‘dames ! 30 pays qui envoient leurs meilleurs artificiers aux Chûtes de Montmorency pour démonter leur savoir-faire pyrotechnique et gagner, si possible, le premier prix. Ca doit être incroyable !

Sans compter que les villes et villages alentours ont toutes aussi un festival à proposer, ça devient difficile de tout répertorier. A Lévis-même, où on a la chance d’habiter, il y a un festival de montgolfières début août (le Festivent), divers spectacles et même ce bon vieux Rod Stewart (il chante encore ?!) qui vient pour un grand concert gratos. Dans les petits patelins, on peut trouver des festivals super kitsch à souhait, qui doivent être sympathiques comme tout : festival des foins à Saint-Julien, festival de tire-tracteurs à Honfleur, festival de la galette de sarazin (si !) à Saint-Lazare de Bellechasse …

 

Mais revenons au Festival d’Eté …

Cet hiver, dans le froid et la neige, j’ai vu à deux reprises de files d’attente longue comme mon bras attendre pour se procurer des entrées pour le Festival. Je trouvais ça incroyable, mais je comprends mieux leur patience … Les plaines d’Abraham (entre autres) ont accueillis des festivaliers non stop pour des concerts incroyables. 100.000 personnes pour voir Elton John il y a quelques jours, 130.000 personnes pour Metallica hier soir (des Terrasses de Lévis,  à plus de 3 km de distance à vol d’oiseau, on entendait le concert et les hurlements enfiévrés de la foule, c’était fou !). Dommage pour ceux qui n’avaient pas eu le goût d’attendre, cet hiver, il n’y  pas eu de places pour les autres ! (places à 65$ pour les premiers, et au plus cher à 85$, pas cher pas cher !). Et je ne parle pas (bon allez, si.) des dizaines de spectacles de rue et de concerts de tout poil, et des animations pour les enfants un peu partout …

Bref, une ambiance de fête, de vacances, de détente, waouh que ça fait du bien ! Même en ne participant que de loin, (boulot, dodo oblige), c’est cool d’habiter dans une région comme ça.

Et dire qu’il y en a qui changent à Chatelet en ce moment-même !

 

Parc linéaire urbain

Jetez donc un coup d’oeil sur cette photo :

dsc07005.jpg

ou encore celle-ci :

dsc07007.jpg

ou bien celle-ci :

dsc07008.jpg

Et bien on se trouve au coeur de l’agglomération de Québec. Pas l’hyper-centre, mais bel et bien dans Québec. Plus précisément le long de la rivière Saint-Charles, qui traverse toute la ville, bordée d’un chemin pédestre sur plus de 30 km, d’une piste cyclable sur une bonne longueur également, parfois coincé entre ponts et routes, bruit et pollution, mais le plus souvent agrémenté d’espaces verts incroyables, de parcs (ici, le plus grand, le parc Chauveau, 120 hectares de sous-bois et prairies « brut de pomme »), d’une cascade (au coeur du village Huron) …

Y a pire comme paysage urbain, non ?

 

Montréal vu de l’espace

C’est trop beau, je la partage avec vous si vous êtes passés à côté:

Superbe photo trouvée dans Cyberpresse: un cliché de la NASA qui montre Montréal vu de l’espace. Une étoile terrestre magnifique !

montrealvudelespacenasa.jpg

 

Frontenac

Voilà près d’une semaine que, comme beaucoup d’autres, je traverse le Saint-Laurent chaque matin pour me rendre au travail sur la ville de Québec, même opération le soir.

J’allais dire « même punition » par abus de langage, car vraiment, voir le Château de Frontenac illuminé du soleil levant le soir et brillant sous les projecteurs et lumières le soir, c’est un régal auquel je ne me suis pas encore habituée ! Je vois bien que je suis la seule à le regarder comme ça se parer de mille feux, mais Dieu que c’est beau cette ville haute, ces vieilles maisons restaurées, et ce célébrissime château qui n’est pas bien vieux, qui n’est qu’un hôtel de luxe finalement, mais qui a une sacrée belle allure.

Et puis je ne sais pas, prendre le bateau pour se rendre au travail, l’entendre fendre la glace, c’est plus rigolo que de changer à Châtelet (grosse station de métro parisienne) !

 

dsc5582.jpg

dsc5555.jpgdsc5558.jpg

Luminothérapie de Noël

La Place des Arts est le coeur du quartier des spectacles de Montréal (dont le spectacle Casse-Noisettes qui y passe en ce moment, comme tous les Noël apparemment).

Depuis le 15 décembre, elle s’est couverte (outre la neige) de 25 sphères lumineuses et sonores, petites et grandes, dont les décors et les sons ne cessent de changer : les « sphères polaires » créées par la compagnie montréalaise Lucion Média.

dsc06653.jpgdsc06649.jpg

On y est allés il y a 5-6 jours à la nuit tombée, après un long tour dans Montréal. C’était tellement magique que la fatigue s’est envolée, hop ! On est restés déambuler un bon moment au travers de ce paysage étrange, tournant autour des boules de vinyle, se laissant hypnotiser par les sons étranges, les lumières et les décors mouvants. Certaines boules ont des détecteurs de mouvement et le décor évolue en fonction des mouvements des spectateurs …

Du coup, on en a oublié l’exposition d’arbres de Noël dans le Musée des Beaux-Arts tout proche !

Fin de grève au Biodôme

Montrer des singes aux enfants, (et au plus grands), ça fonctionne tout le temps ! Alors que le froid s’installe doucement sur Montréal, le plaisir était au rendez-vous en cette fin de semaine puisque le Biodôme rouvrait enfin ses portes après des mois de fermeture.

Le Biodôme, c’est un vélodrome olympique reconverti en musée naturel vivant, avec quatre écosystèmes vraiment sympas à découvrir : un beau morceau de forêt tropicale humide …

dsc5474.jpgdsc5390.jpg

Puis un petit morceau d’érablière des Laurentides ..

dsc5400.jpg
Un zeste de paysage marin du Saint-Laurent, plus un peu de côtes du Labrador …

dsc5427.jpg
Depuis le mois de juin 2010, donc, il était impossible aux visiteurs de se réchauffer les orteils au Biodôme : les Cols Bleus de Montréal, le personnel municipal de Montréal, était en grève.

La contestation couvait depuis 2007, date à laquelle aurait dû être signée la nouvelle convention collective. Désaccord sur les salaires, les avantages sociaux, le recours à la sous-traitance, bref, désaccord général. Le tempérament latin qui couve en chaque Québécois s’est traduit par une belle longue grève (le site n’est pas essentiel à la santé ou la sécurité de la population, mais son blocage fait mal au porte-monnaie municipal, à raison de 3000 visiteurs par jours x 12,50 $ le billet pour un adulte !).

Terriblement efficace, le tout s’est terminé par la signature d’une nouvelle convention collective début octobre, qui redonne aux cols bleus de Montréal leur rang de travailleurs municipaux bénéficiant des meilleures conditions de travail parmi leurs homologues des grandes villes du Québec ! Et au passage, il devient impossible pour la ville de supprimer un poste sans apporter la preuve que le besoin n’existe plus.

Car si la France est championne en défilés dans la rue et de banderoles furieusement agitées dans les rues, le Québec est moins démonstratif, moins « fort en gueule », mais a tout de même aligné 349 000 jours-personnes de grèves en 2009, avec des arrêts de travail d’une durée moyenne de 69 jours ouvrables (selon les statistiques officielles) …

 

Citrouilles & lanternes

Moments magiques, hier, au magnifique jardin botanique de Montréal dont l’acquisition de la carte annuelle il y a quelques semaines a été clairement une bonne opération.

Car comme chaque année depuis 25 ans, et pour la première fois pour nous, le jardin présente sur tout le mois d’octobre deux expositions vraiment chouettes.

La première, l’Halloween approchant à grand pas, est une fabuleuse exposition de citrouilles décorées. Seule contrainte imposée aux artistes : pas le droit de les creuser. Visiblement, ça n’a pas freiné l’imagination des petits et des grands ! Il y en a pleins, de quoi donner des idées pour nos humbles décorations à nous.
Comme en plus, elles sont exposées dans les serres, à la végétation soignée et à la température ambiante se prêtant parfaitement à une déambulation tranquille, c’est une balade qu’on a adoré.

Un grand merci aux artistes (espérant ne pas enfreindre leur droit à l’image !) qui nous ont offert :

dsc06486.jpg


dsc06494.jpg

ou encore :

dsc06496.jpg

Et à tous les autres, qu’on a pris ou non en photos …

Mais les plaisirs volaient en escadrille, hier, au jardin botanique : les allées servent de décor à une superbe exposition de lanternes chinoises.

A la nuit tombée (tuques et mitaines de rigueur !), oubliées les citrouilles, place à l’enchantement des lumières sur fond de musique chinoise de qualité interprétée par un artiste en chair et en os.

dsc06516.jpgdsc06505.jpg

 

 

12



famillegiroudon |
Benoit |
laventureencamion |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au détour des chemins
| "Ginger Bear" a OZé
| Panik a baffin