Brrrrrrrrr

Badidon, les journaux avaient annoncé un hiver rigoureux cette année, contrastant avec les deux derniers hivers (NOS hivers, c’est notre 3ème hiver, rendez-vous compte). On peut dire qu’ils ne se sont pas trompés! Chaque matin, il fait un peu plus froid. Du coup, nouveau rituel spécial Grands Froids ces jours-ci:

1/ Un petit coup d’oeil au thermomètre extérieur histoire d’apprécier plus encore la chaleur du bol. Le vent qui souffle nous fait craindre le pire (on annonce des températures ressenties de -39 ce soir, gloups me voici en Sibérie).

Brrrrrrrrr dans Hiver dsc08302-225x300

2/ Une transformation en oignons multi-couches pour braver les quelques mètres qui nous séparent les uns de la voiture, les autres du bus. Oui, même pour quelques mètres.

Et comme le cuir des sièges est glacial et qu’on ne voudrait pour rien au monde avoir des engelures sur notre précieux fondement, on met un pantalon polaire sous le pantalon (retiré prestement dans les toilettes du boulot dès notre arrivée); et pour plus de sureté on étale une petite serviette sur le siège histoire de bien couper le froid. Bien sûr, on pourrait utiliser cet ingénieux bouton qui permet de se chauffer les fesses, pas désagréable au demeurant. Mais on se dit qu’il vaut mieux éviter de tirer sur les batteries en ce moment, elles sont soumises à rude épreuve pour tirer le moteur de sa léthargie!

froid-300x82 dans Hiver

3/ On regarde encore, incrédule, le thermomètre en ce pinçant mentalement (habillés comme on est, pas possible de le faire physiquement). Puis une petite prière au saint patron des voitures du Québec pour mettre toutes les chances de notre côté. Et hop on sort la voiture de l’abri tempo. On la laisser tourner deux minutes (dans la rue, pour ne pas risquer l’intoxication au monoxyde de carbone). Et enfin on roule tout doux tout doux vers le boulot, pour ne pas trop lui tirer sur la corde. On s’arrange pour faire le plein souvent, afin d’éviter que l’essence ne gèle dans le réservoir.

4/ Le soir, on s’habille chaudement pour faire démarrer sa voiture, et on retourne travailler quelques minutes, laissant notre voiture participer joyeusement avec toutes les autres alentours à la création du smog au dessus de Lévis. Une petite pensée aux joyeux dingues qui font la queue pendant un bon moment devant le restau (enfin, restau  … bien grand mot) Ashton pour bénéficier de ce rabais typiquement canadien sur la poutine :

ashton-300x134

Il fait – 27 degrés? Rabais de -27% sur ta poutine. Dommage que ce soit juste sur la poutine à 10 balles et à l’intérêt gustatif très relatif, ce serait sur l’essence, ou même sur le poulet/frites de Saint-Hubert, ce serait quand même mieux.

5/Une fois rentrés, on apprécie à sa juste mesure le bonheur d’avoir une home sweet home, et on se dit qu’on a une excellente raison de ne pas aller au club de gym!

2 Réponses à “Brrrrrrrrr”


Laisser un Commentaire




famillegiroudon |
Benoit |
laventureencamion |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au détour des chemins
| "Ginger Bear" a OZé
| Panik a baffin