• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 19 novembre 2012

Archive journalière du 19 nov 2012

Cher Sourire

Parmi les bons amis à avoir ici, il faut :

- un dentiste

- ou, peut-être même plus efficace:   Cher Sourire  dans Tranches de vie image1-300x214

Car si l’Ordre des Dentistes veille au grain en terne de contingentement, il est peu directif sur le prix des interventions. On ne trouve d’ailleurs que des extraits du Guide des Interventions et Tarifs publié à l’attention des professionnels, pour les guider dans leur tarification.

Chez les dentistes, les tarifs ne sont affichés, et ils sont totalement libres.

Résultat: dès la première visite, l’immigrant peu au courant des pratiques comprend rapidement que la moindre intervention va alléger considérablement son porte-monnaie. Ainsi, un détartrage coûte aux alentours de 125$ mais peut aller jusqu’à 160$, une extraction de dent vous coûtera 250$ en moyenne, une couronne aux alentours de 1000$. Bref: si le problème dépasse le nettoyage de dents, mieux vaut faire sa petite enquête téléphonique avant de choisir son cabinet dentaire, sous peine de grosses surprises!

Les tarifs sont tels que la sécurité sociale ne prend rien en charge (sauf quelques trucs simples pour les enfants de moins de 10 ans), et remboursent une infime partie des frais par le biais des déductions fiscales, sur présentation des factures. Et les assurances ? À peine un tiers des entreprises du privé propose une assurance dentaire à leurs employés, et quand elles le font, les primes mensuelles sont exorbitantes (180 à 200$ par mois pour une famille de quatre). Quant à se la payer seul, c’est encore plus cher, on oublie.

Et on devient donc très amis avec :

- le fil dentaire (on l’appelle soie ici) et les milles petites trucs pour se brosser les dents sur toutes leurs faces

- le jet dentaire (ouf, on l’a ramené de France celui-là; bien utile)

- le scellant qu’on fait poser sur les dents des enfants (une sorte de pellicule protectrice sur le plat de la dent)

- les rince-bouches qui se vendent dans des contenants aux tailles inconnues sur les rayons des supermarchés français

Et on adopte aussi souvent que possible cette bonne habitude que les dentistes français nous vantaient (sans trop de succès pour moi, je l’avoue): se laver les dents dans les toilettes du boulot!

Ah, au fait: un cabinet dentaire québécois n’est pas organisé du tout comme un cabinet dentaire français. En France, on trouve une assistante pour deux-trois dentistes, ici on trouve trois-quatre assistantes (des hygiénistes dentaires, s’il vous plait, qui sont au dentiste ce que les infirmières sont au médecin) pour un dentiste. Lequel règne en maitre sur son cabinet, ne jetant un coup d’œil sur la bouche du patient que si vraiment nécessaires.  Le salaire d’un dentiste débutant est de 80 à 100.00 dollars, il est en moyenne de 150.000 dollars et atteint plutôt 250.000 pour un dentiste possédant sa clinique privée. Si ça te fait rêver, nouvel immigrant dentiste, passe ton chemin, car seul 9% des dentistes ont obtenu leur diplôme ailleurs qu’au Québec, et bon nombre viennent du reste du Canada.

 




famillegiroudon |
Benoit |
laventureencamion |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Au détour des chemins
| "Ginger Bear" a OZé
| Panik a baffin