Chasse aux oeufs

Les cloches de Pâques ne venant pas jusqu’au dessus du Canada déposer les œufs en chocolat, ce sont des lapins de Pâques qui assurent le boulot ici. Et compte tenu de la température ambiante (4 à 5° le matin) et de l’absence quasi totale de feuillage sur la végétation, voire de la présence de bans de neige subsistant encore dans les coins ombragés du jardin, c’est dans la maison que s’est organisée cette année la traditionnelle chasse aux œufs.

Pourtant, on se souviendra peu des œufs de Pâques 2012 cachés derrière le dictionnaire ou entre deux coussins. C’est au bon vieux Saint-Laurent que nous penserons plus tard, et notamment à la chasse-miraculeuse (au côté tout à fait gratuit, pas de dollars ou de lingots d’or, hélas) qui nous a occupé deux bonnes heures !

On s’était à nouveau retrouvé sur notre berge favorite, histoire de prendre l’air dans la cacophonie ambiante du moment, sous un soleil timide, quand notre œil a été attiré par des cailloux atypiques; en fait, une balle, deux balles, des dizaines de balles de golf jonchant le sol.

Comme chacun sait qu’une balade en bord de mer  fleuve passe bien plus vite quand on ramasse des cochonneries trésors,  on s’est mis à les ramasser (pratique d’avoir toujours un vieux sac plastique dans le fond de la poche).

Et nous voilà tous à patauger à qui mieux mieux dans la vase et les flaques d’eau pour collecter un maximum de balles. L’exercice a d’ailleurs révélé de solides instincts de chasseur chez la plus jeune, l’œil aux aguets en permanence et une motivation sans borne pour récolter les dites balles (faites-moi penser à lui faire chercher des champignons quand ce sera la saison !).

Alors, à votre avis, combien de balles avons-nous ramassé à 4 en deux heures?

Allez, lancez-vous, soyez game comme disent les filles !

Chasse aux oeufs dans Nature DSC_9123-300x200

DSC_9139-300x200 dans Nature

DSC07634-300x225

385. Trois cent quatre vingt cinq !!!

Reste à savoir pourquoi il y avait toutes ses balles (et d’autres encore) à cet endroit et dans cette concentration, alors qu’on s’est déjà promené des dizaines de fois à cet endroit sans en remarquer une seule (il est vrai que rarement la marée avait tant découvert les berges).

Reste aussi à savoir ce que nous allons pouvoir faire de ces maudites balles, à présent que les filles les ont lavées à grandes eaux, éprouvant un plaisir au moins aussi grand qu’à les collecter.

Si vous avez des idées, on est intéressé!

3 Réponses à “Chasse aux oeufs”


  • en garder quelques-unes pour occuper les animaux et le reste, les revendre à un club de golf ou les donner à une association de golfeurs en herbe… ou alors les coller toutes ensemble et te faire ton prochain costume d’Halloween… tu nous raconteras ce que t’en as fait hein? :)

  • Dans l’attente de résoudre le mystère, on pourrait bien le donner au service de garde de l’école qui aurait des activités en tête nécessitant des balles de golf. Il semble que certains s’amusent à en vendre sur kijiji mais on n’en est pas là. Si on les a encore pour Halloween, je retiens l’idée hihihi

  • Whaouu, méchante récolte !! vraiment fou ça !

Laisser un Commentaire




famillegiroudon |
Benoit |
laventureencamion |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Au détour des chemins
| "Ginger Bear" a OZé
| Panik a baffin