Bains et gla-glaçons

Et voilà, je reprends le travail dans deux jours, et la nouvelle année est arrivée avec son lot de bonnes résolutions.

Fini le laisser-aller, je promets entre autres d’écrire un peu plus souvent sur mon blog et d’arrêter de faire goûter à tout le monde le chocolat noir à 1,50$ de Dollorama -marque Jacquot made in France- tellement bon et pas cher qu’il rend te accroc immédiatement.

Petit zoom arrière, retour au 22 décembre : voilà une journée que j’ai quitté les collègues, suffisamment longtemps pour qu’on ait plaisir à se retrouver pour la party de Noël. The Party, un évènement très attendu en interne, indispensable pour tisser plus finement encore le lien social, voir enfin la tête des conjoints (chums et blondes) dont on entend parler régulièrement, et s’amuser tout simplement.

250 personnes invitées au Hilton de Québec, avec chambres s’il vous plait pour que l’alcool puisse couler à flot sans dommages collatéraux. Pas d’enfants (sauf quelques rares, nos louloutes incluses, cantonnées dans leurs chambres avec PS3 et chips pour leur tenir compagnie).

L’objectif n’est pas de vous raconter la fête, elle était à la hauteur de ce qu’on m’avait vendu, super ambiance; et puis c’est drôle de voir tout le monde en paillettes et belles cravates, d’autant qu’au quotidien, dans l’entreprise, le jean règne en maitre, surtout pour ces messieurs. Au petit matin, les oreilles vibrant encore de la musique quittée quelques heures plus tôt, la gorge fatiguée d’avoir voulu parler plus fort que la musique, on a tenu à profiter de la piscine. Le Hilton, comme tout hôtel un peu chic qui se respecte, a sa piscine.

Ah, juste extérieure ? Par -16°? Bah, on s’est dit, l’eau est à 30°, ça va le faire …

Bains et gla-glaçons dans Hiver DSC_8741-300x200

Ça l’a fait. Pour la photo.

Deux tours de piscine plus tard, les glaçons commençaient déjà à se former sur les sourcils et la mèche folle, pour de vrai !

Il faut dire qu’en plus de températures pas trop cool quand tu n’as que ton bikini pour rempart, les bourrasques de vent faisaient voltiger à qui mieux mieux la poudreuse accumulée sur la terrasse. Dieu qu’il faisait froid en dehors de l’eau !

Alors que l’envie de petit déjeuner  (et du sauna, indispensable pour faire fondre les glaçons) s’est fait ressentir soudain avec force, trois experts en-piscine-extérieure se sont pointés.

Et là, respect : avec leur tuque solidement vissée sur la tête (+ cache-oreilles pour faire tenir le tout !), on s’est sentis encore plus nus, encore plus frigorifiés. Ca m’a rappelé notre premier bain en Malaisie, quand le dos brulé de coups de soleil malgré la multi-couches de protection solaire indice 50, on s’est rendu compte que les locaux se baignaient tous en tee-shirts.

Et ils jugèrent mais un peu tard qu’on ne les y prendrait plus : en hiver, jamais sans ma tuque !

 

0 Réponses à “Bains et gla-glaçons”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




famillegiroudon |
Benoit |
laventureencamion |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au détour des chemins
| "Ginger Bear" a OZé
| Panik a baffin