Archive mensuelle de août 2011

Page 2 sur 2

Un an !

Voici tout juste un an que l’on est arrivé avec notre visa de résident permanent …avec pour l’heure un bilan très très très positif.

Côté travail, l’inquiétude légitime n°1 de tout nouvel arrivant et le nerf de la guerre, mine de rien, on a, 12 mois plus tard, retrouvé l’un et l’autre des conditions très similaires à ce qu’on avait en France, tant en terme de responsabilités que de salaire.

Et tout s’est fait assez vite : au bout de 4 mois pour lui, pour moi aussi mais en commençant par un job que je qualifierai « d’attente », instructif et riche d’enseignement (un poste de conseiller en recrutement dans une belle agence de placement), mais trop éloigné de ce qui me fait « triper » pour être durable; avant de retrouver un poste passionnant il y a peu dans le marketing. Quand je lis sur certains sites français que le temps nécessaire pour un cadre pour retrouver du boulot est de 8 à 12 mois, je trouve définitivement que ça s’est pas mal goupillé.

En terme de rythme de travail, si les vacances sont définitivement écourtées par rapport à ce qu’on connaissait en France, on a gagné largement au change au quotidien, avec des journées plus courtes (8H00-16H30 pour l’un, 8H30-17H00 pour l’autre, montre en main), donc des soirées qui ressemblent à quelque chose même pour des couches-tôt de notre espèce ! Au niveau fatigue générale et vie familiale et personnelle, rien à voir !

Les journées de travail sont denses, les pauses-café et tour de bureaux où on refait le monde, la stratégie de l’entreprise et le détail de ses vacances n’existent pas ou pas, mais je vous promets que ça passe très bien, plutôt de type « stress positif » pour l’instant.

Côté intégration, zéro problème même si on n’a pas des tonnes de copains en local (mais si on est honnête et qu’on occulte les amis de longue date, on n’en avait pas tant que ça en France non plus). Et on n’a pas besoin de se forcer pour être positif sur ce blog, on est fondamentalement heureux d’être ici, on aime le Québec et ses habitants, ses forces, ses faiblesses, son histoire de peuple minoritaire tellement différent de notre passé de peuple conquérant et arrogant; ses personnages historiques hauts en couleur dont la vie pourrait pour chacun faire l’objet d’un film; ses expressions.

On nous demande souvent ce qui nous manque le plus de la France : ben rien, sur le plan matériel s’entend. Sérieusement, rien. Sauf peut-être un médecin de famille quand peut aller voir rapidement pour trois fois rien !

Reste la distance et l’absence physique des amis et de la famille, que l’avènement de Skype a largement contribué à rendre supportable.

Cet été, des amis nous ont fait l’immense plaisir de venir de France nous rendre visite et voir au passage le Québec : on a toujours adoré les retrouver, ces copains-là, mais là, je peux vous dire c’était un vrai pur bonheur. Intense en dedans. Il faut juste éviter de penser au fait que ça ne se renouvellera pas tous les deux matins. Et que bien des amis ou de la famille ne pourront pas le faire, pour des raisons pratiques ou économiques … On est quand même bien loin, les années sans se voir sont ne se récupéreront pas, c’est un fait qu’on assume mais qui peut peser lourd par moment.

Bref, on a fêté notre premier anniversaire avec plaisir.

12



famillegiroudon |
Benoit |
laventureencamion |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au détour des chemins
| "Ginger Bear" a OZé
| Panik a baffin