• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 14 août 2011

Archive journalière du 14 août 2011

Pow Wow

J’allais oublier de parler de ce grand rassemblement autochtone auquel nous nous sommes joints il y a 3 semaines, qui fait forcément vibrer quelque chose en chaque amateur de récits d’aventure et de Nouvelle France. un grand Pow Wow organisé par les Hurons de Wendake (réserve qui, sinon, ressemble à n’importe quel quartier de Québec et qui décevra les touristes en quête de guerriers farouches).

Il s’agit à la fois d’une foire commerciale, avec un rassemblement d’échoppes d’artisanat plus ou moins beau et plus au moins authentique, d’un barbecue de porc épic et castor pour faire « style », mais surtout d’un grand concours de danses tribales.

Un grand nombre d’autochtones de différentes tribus ont passé plusieurs jours à présenter des danses traditionnelles, habillés et maquillés comme des guerriers (ou femmes de guerriers, les femmes avaient aussi leur place dans la compétition !).

Pour nous, quelques heures un peu hors du temps, dans une explosion de couleurs et de costumes, sur fond de musique lancinante. L’envie de se repasser le Dernier des Mohicans et d’en savoir un peu plus sur les autochtones qui sont dans beaucoup de discours de Québécois ce que sont les Roms pour bien des Européens …

dsc7655.jpgdsc7712.jpgdsc7689.jpg

Ecosystème incroyable

Jamais je n’aurais cru voir des plantes carnivores (des sarracénies pourpres) à moins de deux heures de chez moi, en pleine nature, dans un endroit absolument incroyable, une tourbière. Et pourtant :

dsc7868.jpg

dsc7822.jpg

Et le reste de la flore n’était pas en reste !

Que je vous explique : on a donc fait la randonnée (euh, balade) de la Tourbière au coeur du Parc de Frontenac. Il s’agit d’un parcours de bois super agréable qui serpente sur près de 5 km au sein d’une tourbière vieille de plusieurs milliers d’années.

dsc7848.jpgdsc07204.jpg

Pas de problème de racines, de caillasses et de « bouette » qui d’habitude nous empêchent de profiter à 100% du paysage tout en marchant. Des panneaux explicatifs plutôt bien foutus vous ouvrent peu à peu les yeux sur la végétation si particulière qui s’est adaptée à un milieu difficile. C’est de toute beauté (et pourtant nous arrivons trop tard dans la saison pour profiter des orchidées qui pullulent au printemps !). Ah, « c’est pas pire », le Québec, je vous l’ dis !

dsc7839.jpgdsc7836.jpg




famillegiroudon |
Benoit |
laventureencamion |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Au détour des chemins
| "Ginger Bear" a OZé
| Panik a baffin