• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 27 avril 2011

Archive journalière du 27 avr 2011

BBQ

Alors que le Temps des Sucres va bientôt s’achever (les érables coulent de moins en moins, et signe dit « infaillible » par les Québécois Pure Laine, les rouges-gorges sont revenus), tout bon Québécois s’apprête à entamer le temps … du barbecue !

On a encore un peu de neige sur les terrasses, la température reste le plus souvent inférieur à 10° en journée, mais qu’à cela ne tienne, dès lors qu’il y a un rayon de soleil, hop ! les bonnes odeurs de barbecue parfument les quartiers résidentiels.

Le barbecue tient ici une place centrale, un zeste de tradition américaine matinée d’un gène encore bien vivant d’ancêtres bucherons et coureurs des bois. Loin d’être réservées au repas familial du week end, les grillades sur le barbecue se pratiquent tout au long de la semaine, et pour certains, quasiment tous les soirs !

La meilleure illustration de cette tradition solidement ancrée, ce sont les dizaines de modèles de barbecues dans les magasins, d’innombrables sauces barbecue, et des livres de recettes spéciales barbecue à ne plus savoir lequel acheter.

 

 

Les Appalaches

Le printemps tarde à s’installer sur Québec, on retardera d’autant la sortie des tee-shirts et petites jupes courtes, mais c’est dit, la neige fond et les randonnées reprennent de plus belles !

A ce titre, on vient de découvrir un joli petit parc national rarement mentionné -et c’est un tort, je vous le dis !-dans les guides touristiques, probablement parce qu’il est au coeur des Chaudière-Appalaches, que traversent peu les touristes.

Ce parc, donc, c’est le parc régional des Appalaches, complétement au sud de Québec, à quelques kilomètres des Etats-Unis (le Maine). Rien que le nom « Appalaches », moi, ça me fait rêver, ça me donne des ailes !

Pour l’heure, une seule rando (pour se rendre au sommet Sugar Loaf, 650 mètres de dénivelé seulement) est pratiquable sans raquettes, ayant été régulièrement empruntée au cours de l’hiver par les marcheurs, et donc à peu près damée. On a voulu tester une autre rando : abandon immédiat, après avoir constaté que sans raquettes, marcher dans … 1,50 mètres de neige encore présente, c’était définitivement mission impossible passées les 2 première minutes de rigolade !

Je vous résume : un sentier enneigé très bien balisé qui serpente en pleine forêt, vous gravissez pas à pas les (petites) montagnes, passez par des sentiers de bois, des observatoires, etc, et au sommet, la récompense : une vue à 360° sur la région !

dsc068711.jpgdsc06855.jpg

Il faudra entendre encore un mois ou deux pour découvrir les pistes cyclables, les sentiers de bois et la flore ! Mais whouah! Extraordinaire !

dsc6576.jpg




famillegiroudon |
Benoit |
laventureencamion |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Au détour des chemins
| "Ginger Bear" a OZé
| Panik a baffin