Phobie

Au rayon beauté-cosmétique des supermarchés, tout traduit l’importance de l’hygiène pour les Québécois, c’est assez fun à regarder.

Les contenants, en particulier, sont tous plus gros qu’en France. Les bouteilles de shampoing font le plus souvent 1 litre, voire 1,18 litre, les après-shampoings également : des monstres.

De même, pas possible d’avoir l’haleine approximative ici, ou c’est qu’on y a mis du sien.  Les tubes de dentifrices font souvent 170 ml, bien gros, bien gonflés, on trouve toute une collection de fils à dents, et le rayon des solutions rince-bouche est 4 à 5 fois plus étendu qu’en France, avec des flacons qui, eux-aussi, dépassent le litron.

dsc06418.jpg

 

Même démesure au rayon de déodorants, tant côté homme que côté femme : très grande gamme, le rayon dédié aux déos est bien plus important que ce que je connaissais jusque là.

Petite anecdote au passage sur les déos : la rentrée des classes s’étant faite par grosse chaleur, le professeur de ma fille aînée a demandé à ses élèves de 6ème (CM2 français) de rajouter à la liste des fournitures scolaire un déodorant, pour prévenir tout risque de mauvaise odeur, les considérant comme des pré-ados susceptibles de suer des aisselles !

Avec une telle phobie des odeurs, la classe d’âge consommatrice de déodorants est probablement deux fois plus large qu’en France; tout bénéfice pour Procter & Gamble et consorts, ça double le marché !

 

1 Réponse à “Phobie”


  • Dans ma classe, dès l’âge de 10 ans c’était normal de porter du déo. Selon moi, c’est un âge très bien pour commencer.

    À cet âge-là, la puberté arrive, chez certains tranquillement, mais chez d’autres elle est déjà bien installée. Plutôt que de pointer celui qui commence à puer des aisselles en disant  »Lave-toi!! » on préfère encourager tous les élèves à avoir du déo, plus subtil et plus pratique.

    Enfin, ce n’est que mon opinion. J’en connais des pré-ados qui se sont fait dire par leur prof de se laver parce que leur odeur corporelle incommodait les autres élèves. J’imagine qu’il vaut mieux prévenir que guérir.

Laisser un Commentaire




famillegiroudon |
Benoit |
laventureencamion |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Au détour des chemins
| "Ginger Bear" a OZé
| Panik a baffin